A website from the Massachusetts Historical Society; founded 1791.
close
-
The Adams Papers Digital Edition is undergoing active maintenance while we work on improvements to the system. You may experience slow performance or the inability to access content. We apologize for any inconvenience this may cause. We will endeavor to return to full capabilities as soon as possible.

Browsing: Papers of John Adams, Volume 10


Search for a response to this letter.

Docno: ADMS-06-10-02-0111-0001

Author: Bicker, Hendrik
Recipient: Adams, John
Date: 1780-10-01

From Hendrik Bicker

[salute] Monsieur

Je suis bien mortifié de voir que la Visitte que vous avés été faire a mon insinúation n'a pas eú un meilleur succes. Les Expressions significantes, positives, et reiterées dont cette Maison a fait usage, me font croire qui vous devés abandonner l'idée de vous Lier avec Elle pour [ne entamer?] l'affaire en question. Il ne m'etonne pas que vous n'aies pas trouvé chez Elle, autant de confiance dans la solliditté de vos Etats unis, que vous voudries bien nous endosser, j'ai eú deja l'honneur Monsieur de vous le dire cela ne peut naitre qu'avec { 190 } beaucoup de patience et apres avoir vu paroitre une Personne accredittée comme il le faut. Je voudrais pouvoir vous addresser ailleurs, mais decouvrir trop des Refus gatte souvant une Affaire exellante par soi meme. Le Courier Blomberg y est, on pourroit Lui dire s'il ne [sçauroit?] trouver peut etre une Autre que celle Nommée (J.D.B.)1qui voudroit epoúser une pareille Affaire avec challeur, et avant que vous vous y appliqueés, je vous offre mon avis desinterressé sur Sa solliditté et sa façon de panser, entretemps j'ai l'honneur d'etre avec la plús parfaitte consideration Monsieur Votre tres humble & tres obeissant Serviteur,
[signed] H. Bicker
Sous le sceaú du Secret je dois vous dire que la Maison de Staphorst2 m'a honorée d'une Visitte pour me solliciter de vous la recommender.