A website from the Massachusetts Historical Society; founded 1791.
close

Browsing: Diary of John Adams, Volume 2


This foot note contained in document ADMS-01-02-02-0009-0001-0007
1. A French translation of Thomas Paine's Common Sense, or rather of extracts from it, had been published in Affaires de l'Angleterre et de l'Amerique, vol. 1 (1776), No. 1, p. 84–87; No. 4, p. 33–85 (see note on entry of 3 March 1779, below). The introduction to the first extracts, in a “Lettre d'un Banquier de Londres à M.*** à Anvers ... le 4 Mai 1776,” remarks (p. 83–84):
“... je puis vous dire un mot au-jourd'hui de la sensation que me paroît faire sur nos négociants, un écrit que l'on vient de recevoir d'Amérique, & qui a, dit-on, la plus grande vogue dans les Colonies.
“II est intitulé le Sens commun, & on l'attribue à M. Adams, fameux proscrit, que le général Gage a exclu, ainsi que M. Hancoks, de son amnistie. Vous savez que M. Adams est un des députées de la baie de Massachusets au Congrès général, où on le regarde comme un des premiers pivots de la révolution. Vous allez voir quelques extraits de son Ouvrage. C'est M. Adams qui parle [&c.].”