A website from the Massachusetts Historical Society; founded 1791.
close

Browsing: Papers of John Adams, Volume 9


Search for a response to this letter.

Docno: ADMS-06-09-02-0269-0003-0001-0002

Author: Chaumont, Jacques Donatien, Leray de
Recipient: Rayneval, Joseph Mathias Gérard de
Date: 1780-06-17

Enclosure: Leray de Chaumont to Joseph Mathias Gérard de Rayneval

Relation d'unne Conversation que J'ay en avant hier avec M. Adams.
J'ay été chez M. Adams pour luy faire part que les Nouvelles recues de Cadiz2 etoient fulminantes Contre Le Congrès americain parcequil a fixé La valeur du dollars en papier a quarante pour une piastre en Especes. J'observay a M. Adams que le Commerce etoit fondé a se ple[a]indre et Surtout Les Negotiants francais qui avoient vendus a trois pour un du pris du premier achat de la Marchandize et par Consequent a perte puis que le premier pris ne fait que La huitisime partie de Celuy au quel La Marchandize devrait a L'Amerique Septentrionale par les frais de transport et par les Doubler { 432 } Risques de guerre et D'independence. J'ajoutay que plusieurs Negotiants secouait dans Le Cas de Manquer a leurs engagements Si le Congrès ne Changeroit pas Sa deliberation du mois de Mars on n'y ajoutoit pas unne declaration en faveur des Negotiants Européens quil etoit mesme Bon de faire entrevoir pour aller au devant du Mal.
M. Adams me repondit que le parte pris par Le Congrès etoit Sage et tres Sage, Juste et tres Juste,3 que Ces qui s'en pleignoient etoient les Emissaires ou les Espions des Anglais4 qu'il y auroit de L'injustice a traitter differament Les Européens des americains, qu'on se passeroit des premiers s'ils renoncoient au commerce de L'amerique que les francais avoient moins a se pleindre que les autres, puis qu'il en rejaillissoit Les plus grands avantages pour la France, parceque sans L'amerique a qui la France ne scauroit avoir trop d'obligation L'Angleterre etoit trop puissante pour la Maison de Bourbon, et que Sans L'amerique, la Russie, Le Danemarc, La Suede, La Portugal, et La hollande Ne Se Seroient pas Confederés Contre L'Angleterre que les Negotiants qui feroient Banqueroute Seroient enchantés d'avoir le pretexte de la fixation du papier monnaye, que le Congres avait été forcé a Cette fixation par le refus du Credit qu'ils avoient demandé a leur alliés d'Europe.5
J'avoue que Cette reponse m'a fort Supp[lier] et qui Si M. Adams a le Secret des americains nous devons y avoir toutte Confiance.
Cite web page as: Founding Families: Digital Editions of the Papers of the Winthrops and the Adamses, ed.C. James Taylor. Boston: Massachusetts Historical Society, 2014.
http://www.masshist.org/apde2/