A website from the Massachusetts Historical Society; founded 1791.
close

Browsing: Papers of John Adams, Volume 12


Docno: ADMS-06-12-02-0165

Author: Adams, John
Recipient: Dumas, Charles William Frederic
Date: 1782-02-24

To C. W. F. Dumas

[salute] Sir

Your favour of the 23, is just come to hand, and I thank you for your Care and skill in the Purchase of the house, and will do honour to your Bills, whenever they appear, by paying the Cash.
Madam La Comtesse de Wickrad, according to your Relation, made me and our states, a most elegant Compliment, for which you will be so good if you please to make my acknowledgments.
Cant it be made convenient, for me to receive Possession of the House forthwith.1 I should prefer that and would pay the Remainder of the Money immediately, in which Case, I would remove at once Some Beds &c at least into it.

[salute] Adieu

[signed] J. Adams
RC (private owner, 1959); endorsed: “248 Amst. 24e. fevr. 1782 S. E. Mr. Adams.”
1. On 8 March, in the midst of an account of the actions taken by the States General regarding JA’s memorial of 19 April 1781 and his address of 9 Jan. 1782, the Gazette de Leyde noted that “En attendant Mr. Adams vient d’acheter un Hôtel à la Haie, où il fixera son sejour, à compter du 1. Mai prochain.” Translation: In the meantime, Mr. Adams has purchased a house at The Hague and plans to take up residence there about 1 May.

Docno: ADMS-06-12-02-0166-0001

Author: Dumas, Charles William Frederic
Recipient: Adams, John
Date: 1782-02-24

From C. W. F. Dumas

[salute] Monsieur

Vous aurez vu ce matin, par ma Lettre d’avis et Traite d’hier de ƒ10,000 à vue, lesquelles vous auront été présentées par Mr. Moliere, Négociant de votre Ville, ce qui concerne la transaction touchant votre hôtel ici. Le nombre de ceux qui m’ont témoigné le plaisir que cela leur fait est grand. Les Anglomanes gardent le silence avec moi. Un seul, des plus outrés, me demanda hier si le fait étoit vrai; je lui dis qu’oui, et qu’il voyoit devant lui le tentator et le patrator du délit. Sur quoi point de replique.
Celle-ci est principalement pour vous informer, Monsieur, que je sais de science certaine, que l’on a pris en Frise la Résolution Provinciale de reconnoître l’Indépendance dont l’Amérique unie est en pleine possession.1 J’ai lieu d’espérer, que quelque autre chose viendra à l’appui de cette démarche. Laissons-leur faire cela sans bouger de notre côté. En attendant le mauvois temps se passera: { 266 } vous rangerez votre hôtel ici: et puis nous ferons une petite tournée ensemble, qui ne sera pas inutile, et qui pourra nous faire autant de bien politiquement, que physiquement. J’espere de recevoir demain de vos nouvelles, et notamment que vous vous portez parfaitement bien. Mon Epouse et ma fille vous présentent leurs respects. Vous savez toute l’étendue de celui avec lequel je Suis, Monsieur Votre très-humble & très-obéissant serviteur
[signed] Dumas
Cite web page as: Founding Families: Digital Editions of the Papers of the Winthrops and the Adamses, ed.C. James Taylor. Boston: Massachusetts Historical Society, 2014.
http://www.masshist.org/apde2/